Pour les médias assurant la couverture

De façon à permettre aux journalistes de tous les médias de travailler dans une atmosphère plus professionnelle et dans un effort de promouvoir les parties de Football Universitaire Canadien, l’AJFUC propose les motions suivantes à la SIC:

Motions par l’AJFUC aux directeurs des communications sportives de la SIC.
1. 50/45 Propositions sur l’alignement:
Objectif: Diffuser les noms des joueurs qui peuvent et qui vont jouer un match.
– Ceci va permettre aux équipes de télévision et de radio suffisamment de temps pour se préparer avant une partie.
– Permettre une plus grande flexibilité aux entraineurs eu égard aux joueurs blessés/éligibles.
– Assurer qu’aucun joueur « surprise » ne s’ajoute à l’alignement le jour du match, semant la confusion chez les diffuseurs.
– C’est un système similaire à celui qui a cours dans la LCF.

La proposition est:
1. Effectifs d’équipe

Pendant la saison régulière, pas plus de 45 joueurs pour l’équipe locale ou visiteur ne peuvent être en uniforme pour une partie de AUO, SUA, ou de la LFUQ. Dans le cas de l’Ouest, l’équipe visiteur ne peut avoir plus de 40 joueurs en uniforme pour une partie et pas plus de 50 pour l’équipe locale.

2. Présentation de l’alignement
i) 48 heures avant le botté d’envoi, les entraineurs (ou un désigné) présentent leur alignement de 50 joueurs (45 et 55 dans le cas de l’Ouest) qui sont éligibles à jouer, accompagné de la liste de réserve à leurs Directeurs des communications sportives et autres autorités représentant la conférence.
ii) Que le directeur des communications sportives distribue l’alignement et la liste de réserve aux équipes de radio, de production télévisée, de diffusion télévisée ou tout autre média local ou visiteur ayant fait la demande.

iii) 90 minutes avant le botté d’envoi, les entraineurs aviseront le directeur des communications des équipes sportives des trios joueurs qui seront rayés de l’alignement du match. Cette information sera distribuée de la façon habituelle à tous les médias présents et à leurs statisticiens.

2. L’accès les jours de matches

Objectif: De mettre en place une procédure organisée et comprise de tous pour l’accès des médias aux joueurs et entraineurs.
– D’assurer que les “limites” des joueurs et entraineurs soient respectées par les journalistes.
– D’assurer un accès aux médias électroniques qui nécessite des enregistrements en direct et/ou préenregistrés d’entrevues avant et après la partie pendant des diffusions en direct
– D’allouer l’accès aux joueurs sur le banc pendant une partie sans crée de distraction ou d’obstruction à leurs tâches.
– De permettre un accès égal aux médias imprimés et de diffusion non-affilié.

La proposition est:
1. Priorité
Les médias couvrant une partie auront les priorités suivantes :
i) Les détenteurs de droit de télédiffusion couvrant les parties en direct.
ii) Les détenteurs de droit de radiodiffusion couvrant les parties en direct.
iii) Les radios universitaires, communautaires ou à but non lucratif couvrant les parties en direct.
iv) Les médias imprimés.
v) Les journalistes télévisés et radios ne couvrant pas la partie en direct.
vi) Les journalistes Internet.

2. Accès avant match
i) Au début de l’échauffement d’avant-match, les équipes de la télévision auront la priorité pour approcher l’entraineur de chaque équipe pour une entrevue au niveau du terrain.
ii) Les radios commerciales diffusant le match ont la seconde priorité pour l’accès à l’entraineur pour une entrevue d’avant-match au niveau du terrain.
iii) Les radios étudiantes diffusant le match ont la troisième priorité pour l’accès à l’entraineur pour une entrevue d’avant-match au niveau du terrain
iv) D’autres accès d’avant-match devraient faire l’objet d’arrangements avec le directeur des communications sportives au moins 24 heures avant le botté d’envoi.

3. L’accès pendant le match
i) Une équipe de télévision couvrant la partie peut interviewer des joueurs pendant le cour du match. Les interviews doivent débuter après un premier jeu, de façon à allouer suffisamment de temps au joueur pour se préparer en cas de changement de possession.
ii) À la fin de la demie, les équipes de télévision peuvent interviewer l’entraineur visiteur dès que possible.
iii) Avant le début de la seconde demie, les équipes de télédiffusion peuvent interviewer l’entraineur de l’équipe locale à son entrée sur le terrain.
iv) À la fin de la demie, un journaliste affilié à la radiodiffusion de la partie peut interviewer l’entraineur de l’équipe locale dès que possible.
v) Avant le début de la seconde demie, un journaliste de la radio peut interviewer l’entraineur de l’équipe visiteur à son entrée sur le terrain.

4. L’accès après le match.
i) L’équipe de télédiffusion de la partie aura accès à deux joueurs de chaque équipe pour des interviews en direct ou enregistrées.
ii) Aucune autre entrevue n’interviendra dans les limites du terrain après la fin de la partie.
iii) Le directeur des communications sportives devra désigner une zone centrale pour les interviews avec l’entraineur en chef pas plus de 15 minutes après la fin de la partie. Cette zone peut être au niveau du terrain, à l’extérieur des limites, ou dans une salle de presse à l’intérieur du stade.
iv) Après que les entraineurs aient complété leurs entrevues d’après match, les vestiaires devraient être ouverts à tous les médias.
v) Suite à des ententes préalables, après s’être adressés aux médias, les entraineurs pourront aller à une entrevue radio à l’extérieur des lignes de côté, ou aller directement dans la boîte de diffusion pour une entrevue.

3. Priorités des espaces de travail des médias.

Objectif: De développer une ligne de conduit pour guider le directeur des communications sportives dans la gestion des espaces de travail des médias. Ceci va permettre la présentation la plus professionnelle qui soit.
La proposition est:

1. Priorité
Les médias couvrant une partie devraient avoir la choisir leur siège selon la priorité suivante:
i) Les détenteurs de droit de télédiffusion couvrant les parties en direct.
ii) Les détenteurs de droit de radiodiffusion couvrant les parties en direct.
iii) Les radios universitaires, communautaires ou à but non lucratif couvrant les parties en direct.
iv) Les médias imprimés.
v) Les journalistes télévisés et radios ne couvrant pas la partie en direct.
vi) Les journalistes Internet.

2. Accès Internet- Information
Tous les efforts devront être déployés afin d’offrir l’accès Internet sans fil à tous les journalistes et équipe de soutien.

3. Télévision – Diffusion de la partie
Les directeurs des communications sportives, en accord avec les gestionnaires des stades seraient requis de fournir :
i) Un endroit de diffusion avec suffisamment d’espace pour deux annonceurs et un statisticien.
ii) 5 emplacements de caméras
iii) Le stationnement d’un camion de diffusion aussi près que possible de l’endroit de diffusion. Comme ligne de conduite, quand les ressources et la planification le permettent :
a) Dans les stades de dimensions plus imposantes utilisés par la LCF, de localiser l’équipe de diffusion du côté oppose à aux spectateurs.
b) Dans les stades de dimensions plus imposantes utilisés par la LCF, de localiser les partisans d’un seul côté du stade.
c) Dans les endroits munis d’une seule estrade principale, de localiser l’équipe de diffusion du côté opposé à cette estrade.

4. Radio – Diffusion de la partie
i) L’équipe locale fournira deux espaces de diffusion avec des lignes téléphoniques analogiques. Les lignes seront identifiées avec des numéros intrants.
ii) La cabine de diffusion sera agrémentée de trois sièges: un pour le commentateur, un pour l’analyste et un pour le statisticien.
iii) La priorité pour les diffuseurs est la suivante: Le diffuseur commercial visiteur, le diffuseur commercial local, le diffuseur universitaire/communautaire visiteur, le diffuseur universitaire / communautaire local.
iv) Que les différentes équipes de radio, lorsque des cabines de diffusion ne sont pas disponibles, soient placées assez loin l’une de l’autre pour éviter des interférences.
v) Que le directeur des communications sportives fournisse les statistiques à chaque diffuseur à la fin de chaque quart.

5. Médias Imprimés.
i) Les journalistes requièrent un accès à l’Internet, lorsque possible.
ii) Lorsque la fourniture d’internet sans fil ne sera pas possible, la galerie de presse devra avoir deux lignes téléphoniques dédiées aux médias imprimés.
iii) Que le directeur des communications sportives fournisse les statistiques à chaque journaliste à la fin de chaque quart.

4. l’Affichage des règles

La proposition est:
1. Affichage des règles
La procédure lors des jours de matches sera affichée pour l’utilisation des médias et des équipes au stade. Un ensemble sera distribué aux directeurs des communications sportives pour afficher à l‘attention des équipes et des médias.
i) Les règles “d’accès aux médias” devraient être les suivantes:
a) Décrire les règles d’accès d’avant-match.
b) Décrire les règles d’accès d’après-match.
ii) Le document sera imprimé sur une feuille 8 1/2″ x 11″ et sera laminé par le directeur des communications sportives et affiché aux emplacements suivants :
a) À l’extérieur des vestiaires des équipes locales et visiteurs.
b) À l’intérieur des vestiaires des équipes locales et visiteurs.
c) À l’intérieur des points d’entrées/sorties de la galerie de presse.
iii) Le document sera rédigé par l’AJSUC en collaboration avec la SIC et les diverses conférences.

Advertisements

Les objectifs de l’UFRC/AJFUC

Il y a neuf objectifs visés à l’AJFUC

1. Créer une base de communication entre les journalistes par le biais de l’Association.

2. De se présenter comme une voix unique pour représenter tous les journalistes œuvrant lors des parties de Football de la CIS et de contribuer à l’établissement, dans chaque conférence, aux conditions de travail et aux ressources entourant les matches.

3. Fournir des suggestions aux conférences afin d’établir des lignes de conduite relatives à la distribution de l’information.
4. Fournir une représentation aux journalistes qui auraient des griefs envers une équipe particulière, un département athlétique ou encore une conférence.

5. Agir en tant que mentor auprès des jeunes journalistes, particulièrement ceux qui ont des opportunités comme étudiants auprès des sports universitaires canadiens.

6. Contribuer à, ou établir des prix de reconnaissance qui rehausseraient la visibilité des sports universitaires au Canada.

7. De créer un « Temple de la Renommée du Football Universitaire Canadien », soit dans la région de l’actuel « Temple de la Renommée du Football Canadien » à Hamilton , ou de créer une institution à part entière.

8. Éventuellement, créer une rencontre sociale à la Coupe Vanier pour que les membres se rencontrent.

9. Élargir la base et la reconnaissance de l’Association des Journalistes de Football Universitaires du Canada afin d’établir la pérennité de l’organisation.

Les Membres :
l’AJFUC accueille les membres suivants des médias :
– Journalistes imprimés nationaux
– Analystes et commentateurs nationaux de la télévision qui couvrent le football de la SIC.
– Reporters et commentateurs de radios régionales.
– Journalistes imprimés régionaux.
– Analystes et commentateurs régionaux de la télévision qui couvrent le football de la SIC.
– Analystes et commentateurs régionaux de la radio qui couvrent le football de la SIC.
– Éditeurs et journalistes basés sur un Campus universitaire.
– Diffuseur bas sur un campus qui couvre de façon constante le football de la CIS.
– Webmestres qui maintiennent une présence active sur un site spécifique au football de la SIC.

Pour plus d’information, contactez le président d’assemblée Jim Mullin à l’adresse de courriel jmullin@cknw.com

The objectives of the UFRC/AJFUC

There are nine objectives of the “UFRC”:

1. Create communication between journalists through association.

2. To work as a voice representing all working journalists at CIS Football games and to contribute input to the conferences regarding working conditions and resources at games.

3. Provide input to the conferences to establish guidelines regarding distribution of information.

4. Provide representation for journalists who have a grievance with an individual team, athletic department or conference.

5. Mentor younger journalists, especially those with student media outlets regarding the Canadian university game.

6. Contribute to, or establish regional and national awards that enhance the profile of the University game in Canada.

7. To create a “Canadian University Football Hall of Fame”, either in an area of the current Canadian Football Hall of Fame in Hamilton or, as a stand alone institution.

8. To eventually create a social meeting place at Vanier Cup for members to convene.

9. To broaden the base and awareness of the Football Reporters of Canada to make it a more resilient organization.

Membership
UFRC Membership will be open to the following members of the media:
– National print reporters.
– National television broadcasters who cover CIS football.
– Regional radio reporters/hosts.
– Regional/Local print reporters.
– Regional television broadcasters who cover CIS football.
– Radio/Internet play-by-play and commentators who cover a CIS team.
– Campus based sports writers and editors
– Campus based broadcasters who actively cover CIS football.
– Webmasters who host and regularly maintain a CIS Football-specific site.

For more information, contact Chairperson Jim Mullin at jmullin@cknw.com

AJFUC va contribuer au vote du Top 10 SIC

La SIC a cédé le contrôle du sondage Top 10 à l’Association des Journalistes de Football Universitaire canadien (AJFUC).

Pour la première fois, les entraineurs vont participer au vote avec les médias. Tous les membres de l’AJFUC auront droit de vote au sondage national.

Le sondage est pondéré afin d’accorder une représentation équitable de toutes les régions du pays. Le sondage va aussi pondérer le vote en favorisant les votants les plus expérimentés aux dépens des plus récents. Ceci pour assurer une participation maximale, tout en ayant le vote le plus juste possible.

Plus d’information est disponible sur ce site en naviguant sur l’onglet UFRC/CIS Top 10 au haut de la page.

Top 10, Players of the Week to be administered by UFRC

The CIS has handed the reigns of the National Top 10 poll to the University Football Reporters of Canada.

A UFRC panel will also be responsible for selecting the CIS players of the week.

For the first time coaches will participate in the vote with the media. All members of the UFRC will be elligible to vote in the national poll.

The poll is weighted to allow for equitable representation from the different regions of the country. The poll will also weigh in favour of more experienced voters versus newer votes. This will allow for maximum participation, and the most accurate vote possible.

More information is available on this site on the process by hitting the top tab “UFRC/CIS Top 10”.

CFHOF recognizes need for more CIS in the hall

The Canadian Football Hall of Fame has recognized that both CIS and CJFL players and builders have been under represented in the hall.

The Hall has advised us that changes are in store to further include CIS players and builders.

The UFRC will continue to lobby the hall on behalf of the CIS game. We will also continue to develop our own nominees to recognize hall of fame worthy candidates within our own CIS game.

Canadian Football Hall of Fame to discuss UFRC proposal

Just an update.

The board members of the Canadian Football Hall of Fame will meet June 14. One of the items to be discussed is the involvement of the UFRC with the CFHOF.

The proposal and process is available on this site at the top of the page by clicking on Canadian University Football Hall of Fame.

We’ll keep you posted with developments.